VraK de Kampagne: Toulouse rouge d’espérance

Jeudi 5 Avril, Toulouse avait des couleurs de révolution. Je m’y trouvais par hasard, en fait, rendant visite à un vieil ami. Je savais, bien sûr, l’importance de cette date. Le premier rassemblement sur la Place du Capitole en 60 ans. Le dernier, c’était en 1959, le Général de Gaulle venait désarmer la résistance. Il était temps que l’on vienne la réarmer. Rallumer la flamme de la révolte, et souffler sur les braises. Bien entendu, il y a avait le défi, immense, de remplir la place du capitole, pour une force politique que l’on disait "marginale" il n’y a pas tellement longtemps, et qui il y a encore un mois, n’était crédité dans les sondages que de 8%. Il fallait rassembler au bas mot 25 000 personnes. Lire la suite