Nom de code : Censeur

Ce billet fait suite à la réponse (encore, encore une réponse) de Quatremer à Mélenchon, la note inachevée qu’il a mis une demi-journée à écrire. Je ne vais pas m’étendre sur le sujet. La réponse en elle-même, vous en jugerez par vous même, est vulgaire, stupide, d’une grande bêtise, et témoigne de l’absence de sérieux de ce blogueur qui a osé un jour se prétendre journaliste. Autoproclamé « Messie » porteur de bonne parole, ainsi, dans un commentaire, il écrit :

« Vous vous faites souvent trainé dans la boue et menacé par un élu? Pas moi, c’est même la première fois. En tant que journaliste, je fais mon métier en montrant comment se comporte un candidat à la présidentielle. Autant que les Français sachent qui est ce personnage, non? »

Bon, nous passerons sur les GROSSES fautes de français de ce grand journaliste. Mais la dernière phrase est croustillante. Oui, il veut avertir « les Français » pour qu’ils « sachent qui est ce personnage ». C’est à en mourir(e). Un journaliste auparavant si avisé, devenu le plus insipide des blogueur-justicier, montant sur sa petite caisse pour haranguer la foule…

Voilà. Mais le pire n’est pas là. Il prétend avoir répondu « sous la pression du buzz » et après avoir eu deux de ses commentaires « censurés » sur le blog de Jean-Luc Mélenchon. Soit. Je lui ai donc fait remarquer, par deux fois, que l’espace des commentaires n’était pas un espace de libre expression. Et bien, vous me croirez si vous voulez, mais mes deux commentaires ont étés… censurés! Tout comme un autre commentaire d’internaute de ma connaissance.

Voilà donc Quatremer, nom de code : Censeur, perdu dans l’Océan de son isolement.

PS: Ce blog n’étant pas entièrement un blog politique, et pour tout vous dire, la politique prend sur ce blog beaucoup trop de place. Je ne parlerai pas des quatre pages sur Mélenchon dans le journal de « gauche » (sic) « Libération ». Ni sur l’interview « choc » de Cambadélis. Je vous laisse juger, je m’en retourne à l’art et à la littérature.

About these ads

Une réflexion sur “Nom de code : Censeur

  1. Pingback: Tweets that mention Nom de code : Censeur « Oskar K. Cyrus -- Topsy.com

Posez une bombe

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s